• Une activité sympa à mettre en oeuvre avec des CP et CE1

     

    La chasse au trésor.

    Dispositif testé avec deux classes, 1 de CP, l'autre de CE1.

     

    L'idée : Faire travailler les deux classes ensemble sur un projet commun. Donner aux élèves l'envie d'écrire et de lire pour agir.

    Activité menée en fin d'année scolaire (mai/juin)

     

    Le dispositif est simple.

    Les professeurs composent des groupes d'élèves hétérogènes et regroupent des élèves de CP et de CE1.

    Un premier temps se déroulant sur plusieurs séances, est destiné à l'élaboration des textes donnant les indices pour trouver le trésor.

     

    Les élèves doivent à la fois aller sur le terrain, déterminer à quel endroit sera le trésor, imaginer une suite d'indices s'enchaînant. S'ils n'en trouvent pas un, ils ne peuvent pas aller au suivant.

    1. Les adultes organisateurs distribuent à chaque équipe le premier indice, qui donne une direction à partir du point de départ.

    2. Les élèves lisent et se dirigent ensuite vers le point indiqué.

      Là, ils doivent trouver une énigme.

    Ce sont en fait des devinettes nécessitant un réflexion : un calcul, une énigme, une question. Quand ils ont trouvé une réponse, ils doivent revenir vers les organisateurs (adultes de l'école, enseignants) qui valident leur réponse ou non. Si la réponse est validée, on leur donne l'indice suivant (qui doit les conduire vers un nouvel endroit et une nouvelle énigme)

     

    1. Quand les équipes ont répondu correctement à toutes questions, les organisateurs leur délivrent l'indice final devant les conduire au trésor.

      Cette fois, cela donne lieu à une course entre les équipes ayant terminé en premier.

     

     

    Les gagnants sont l'équipe ayant trouvé le trésor en premier. (Prévoir une grosse demie-journée.)


    2 commentaires
  • Je partage ici une expérience de correspondance scolaire

    Une correspondance scolaire par mail.

    Dispositif testé avec deux classes de CE1.

     

    L'idée : Travailler les compétences du B2I, en travaillant simultanément celles de production d'écrit et de lecture.

     

    Comme toute correspondance scolaire en petite classe, les élèves commencent par produire un écrit collectif dans lequel ils présentent leur école, leur classe. Ils ajoutent à ce courrier collectif un petit message dans lequel ils se présentent (prénom, âge, activités sportives, frères sœurs, etc).

     

    Ils sont initiés ensuite à l'outil de courrier électronique. L'objectif est ici d'écrire chaque semaine un petit message à l'autre classe dans lequel on raconte les événements de la classe. Ça peut aller de la visite en extérieur, à la dernière poésie qu'on a apprise, ou de la dernière blague qui a fait beaucoup rire les élèves, ou l'histoire entendue ou étudiée qui leur plaît, etc.

     

    Le courrier hebdomadaire n'est pas écrit par tous, mais peut être le fait d'un élève de service, qui lors de l'écriture de la phrase du jour, sera chargée d'écrire le message (très court) sur lequel on se sera mis d'accord.


    votre commentaire
  • Je mets ici le compte-rendu d'une expérience de blog de classe... Que j'ai trouvée très riche et profitable.

    Un blog alimenté par des CE1

    Dispositif testé dans une classe de CE1, puis dans une classe de CM1/CM2

     

    Après avoir montré à des élèves des pages de blogs, réalisées dans des classes, proposer aux élèves d'en faire un.

    L'intérêt est de le partager avec les parents et les autres élèves de l'école.

    La difficulté est que désormais, pour tenir un blog de classe, il faut passer par des serveurs autorisés par L'Éducation Nationale. Or, ces serveurs ne permettent pas de partager les blogs sur l'espace public. Or l'intérêt au départ, est de publier sur le web et d'avoir des retours d'autres classes, voire d'adultes « bienveillants et intelligents ».

     

    Ce blog est une vitrine de ce qui se fait en classe. Cela demande à l'enseignant de prendre beaucoup de photos des productions, (pas des élèves en individuel) et de penser à les déposer sur la plateforme.

     

    Diverses rubriques sont inscrites : arts visuels, poésie, lectures préférées (avec pour les plus grands, le résumé et la critique d'un ouvrage), exposés de découverte du monde, compte-rendus de visites, etc...

     

    C'est très motivant de pouvoir écrire pour être lu... mais les enseignants se lançant dans l'aventure doivent avoir conscience que c'est une aventure chronophage, en classe et en temps personnel.

     

    Serveur de blog agrées par l'éducation nationale : Beneylu school

     

     


    votre commentaire
  • Dans le cadre de notre séquence sur les sorcières ( lecture en réseau, stéréotype de la sorcière, etc...) Une petite séance d'écriture de menus qui a bien motivé les élèves. Voic mes fiches de prép et les fiches élèves.

    déroulement

    fiches élève

    menus de sorcière menus de sorcière menus de sorcière menus de sorcière menus de sorcière menus de sorcière menus de sorcière menus de sorcière


    votre commentaire
  • fiches prof et élèves

     

    jeu d'écriture: Des expressions imagéesjeu d'écriture: Des expressions imagéesjeu d'écriture: Des expressions imagéesjeu d'écriture: Des expressions imagées jeu d'écriture: Des expressions imagées

    Une fiche d'exercice en bonus: clic

    jeu d'écriture: Des expressions imagées


    votre commentaire
  • Après la lecture d'un article rédigé par le célèbre Rémi Brissiaud (j'apprends les maths) traitant des méthodes de lecture, j'ai décidé de revoir mes façons de faire l'orthographe et la production écrite... et ma foi, ça enrichit les échanges avec les élèves et leur travail d'écriture, qui, s'il est contraint par la recherche des mots, se trouve libéré de la "peur" de faire des "fautes".

    Nous utilisons le répertoire orthographique pour y chercher l'orthographe des mots, ainsi que l'aide -mémoire fabriqué en classe. Si les mots qu'ils cherchent ne s'y trouvent pas, la maîtresse leur fait deviner l'orthographe en procédant par analogie (avec un mot proche). Je pratique également la dictée sans erreur (recours à l'aide-mémoire en cas de doute).

    Je vous joint le lien pour lire cet article éclairant. 

    L'erreur orthographique


    votre commentaire
  • Produire un écrit vrai, pas facile en classe. Alors j'ai demandé à mes élèves de m'écrire une petite fiche d'identité pour que j'apprenne à bien les connaître... les frères, les soeurs, les sports, les animaux, ce qu'ils aiment, ... 

    Pour des questions pratiques, je travaille par ateliers pour ne pas avoir à corriger toutes les productions en même temps et pour pouvoir mieux les aider lors de la rédaction. Il y a donc deux groupes qui font deux travaux différents en autonomie.

    Je vous mets les deux documents pour ces deux ateliers: Lecture de textes de littérature jeunesse, description de personnages, (en faire la carte d'identité) et le travail inverse: à partir d'une carte d'identité retrouver le héros (de contes traditionnels, car j'espère qu'ils les connaissent!!!)

    J'espère que ce sera clair pour vous, sinon, n'hésitez pas à me demander...

    Ateliers d'écriture/lecture: Apprendre à se présenter Ateliers d'écriture/lecture: Apprendre à se présenter Ateliers d'écriture/lecture: Apprendre à se présenter

    cartes identité à compléter

    récit/portraits de personnage


    votre commentaire
  • Voici une partie du travail fait cette année avec mes élèves dans le cadre de notre projet d'écrire une histoire.

    Cette fiche de travail n'est pas la première étape. Elle intervient après que nous ayons travaillé à l'oral et à l'écrit sur les connecteurs de temps dans un récit. Je me suis complètement inspirée du travail proposé par le menuel "L'île aux mots" que nous utilisons en classe.

    Écrire une histoire à partir d'images séquentielles Télécharger la fiche


    3 commentaires
  • Quelques pistes pour faire écrire encore et encore vos élèves. Elles ont le mérite d'être courtes, de pouvoir faire le lien si vous le souhaitez,avec les autres matières de l'étude de la langue et ainsi de charger de sens les unités d'apprentissage (qui parfois, il faut reconnaître sont mises bout à bout sans que l'élève n'en voient leur utilité dans une globalité)oh là là, je crois que ma phrase est un peu embrouillée...!

    1. Inventer un épisode supplémentaire après une lecture en classe;
    2. Faire le résumé d'une histoire
    3. Écrire une phrase  (ou plus) en utilisant un vocabulaire imposé.
    4. Recopier un poème, en le calligraphiant à l'encre
    5. Élaborer des affiches pour les différents événements de la vie de l'école.
    6. Construire un imagier légendé( à partir des mots de vocabulaire appris dans les différentes matières)
    7. Faire des listes ( tout ce dont on a besoin pour partir en vacances, à la mer, à la montagnes, ce qu'il faut dans son cartable pour aller à l'école, pour faire un repas, les éléments du corps humain, les vêtements, les villes, les rues, les plantes, ce qu'on aime, ce qu'on aime pas...)
    8. Écrire des scripts (du lever le matin jusqu'au départ pour l'école, le chemin pour aller à l'école, nourrir un animal, s'en occuper, fabriquer un objet, écrire une règle de jeu...)
    9. Écriture/calligraphie
    10. Décrire un personnage illustré, ou illustrer un personnage décrit dans un texte, (même chose avec un paysage)
    11. poser des questions sur un texte
    12. Faire un portrait
    13. Écrire à partir d'une matrice (Tarot des 1000 et 1 contes, Le prince et le dragon)
    14. Écrire une histoire en tirant au sort un personnage, un lieu, une aventure (rédigés auparavant par les enfants eux-mêmes)
    15. Tirer un nom dans une pioche et écrire une histoire à partir de ce nom (même chose avec un verbe, un adjectif, un adverbe, ...)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Activité piochée dans l'ouvrage, "Dire, lire, écrire au jour le jour" de Renée Léon, chez Hachette Éducation.

    Lire la suite...


    votre commentaire