• Pour aider votre enfant dans ses devoirs, en dehors d'un cahier du soir

     

    Au CP et CE1

     

    Pour aider les enfants à lire leur texte :

    Vous pouvez, en début d'année, reproduire les mots des premiers textes sur des petits cartons ou papiers, que vous afficherez sur le frigo. Ainsi, ils peuvent les mémoriser à tout moment, sous forme de devinette rapide (un ou deux mots le soir, en mettant la table). Vous montrez un mot et vous demandez quel est ce mot. Ou l'inverse : vous donnez un mot, votre enfant doit vous le montrer.

    Vous pouvez aussi faire le jeu du portrait. Exemple : c'est un mot qui commence par la lettre p et qui a 5 lettres.

    Pour lire des syllabes et des mots sur les fiches sons que les enfants de CP et CE1 ont certainement dans leur cahier, s'ils bloquent, demandez leur de dire la première lettre et la seconde. Faites les écouter les « bruits » produits par la lettre. Ces « bruits » ne sont pas toujours fidèles au « nom » de la lettre, mais c'est quand même très aidant, en début d'année.

    Si votre enfant a des difficultés avec la lecture, partagez le texte. Il commence à lire une phrase. Puis c'est à vous, et ainsi de suite. Vous pouvez également cacher une partie du texte (la moitié par exemple), il sera ainsi moins découragé. S'il est vraiment en difficulté, l'essentiel est qu'il lise un peu chaque jour, mais qu'il n'abandonne pas. Mettez vous d'accord avec l'enseignant sur la quantité à lire.

     

    Pour apprendre les mots d'orthographe

     

    Une technique imparable et rapide, et beaucoup plus efficace que l'activité de copier 10 fois le mot :

    Écrivez le mot sur une ardoise : demandez à votre enfant de regarder les lettres et des les énoncer. Puis cachez le mot et demandez lui de répéter les lettres. S'il y arrive du premier coup, faites-lui écrire. Il peut à nouveau répéter les lettres en même temps qu'il écrit. S'il n'arrive pas à redire les lettres, remontrez lui le mot autant de fois que nécessaire. En général, au bout de 3 fois, il va arriver à mémoriser le mot et pourra ensuite l'écrire sans modèle. Il apprend ainsi à mémoriser l'orthographe du mot, mais travaille une compétence de mémorisation plus générale, en enregistrant dans sa mémoire à court terme plus de 3 éléments. Certaines personnes ne peuvent mémoriser plus de 3 éléments et cela est très handicapant à l'école. Plus votre enfant mémorise d'éléments et plus il sera performant en copie, en orthographe et en lecture... et à l'école en général.

     

    Pour apprendre à compter

     

    Il s'agit au CP ou au CE1, de reconnaître les nombres jusqu'à 100 (objectif de fin de CP).

    Son enseignant a sans doute du fournir à votre enfant un tableau de nombres.

    Il a sans doute appris en classe à repérer les différentes « familles » de nombres. Vous pouvez jouer à reconnaître des nombres (une dizaine par soir). Vous en montrez un, il vous le lit. Vous en dites un, il vous le montre. S'il a du mal à lire les nombres au-delà de 10, insistez régulièrement sur l'écriture d ce nombre (en chiffres). Faites lui remarquer qu'ils commencent tous comme 10, et que donc, ils appartiennent à la même famille (celle des « 10 », et de même pour les nombres suivants). Faites également repérer l'alignement des nombres dans le tableau et la récurrence des chiffres dans chaque ligne et dans chaque colonne.

    Jouez ensuite à cacher des nombres qu'il doit deviner en s'aidant de la ligne et de la colonne.

     

    Pour les plus grands

     

    Apprendre une poésie

     

    Commencez par lire la strophe à apprendre. Puis répétez le premier vers (première ligne). Votre enfant va le répéter après vous. Faites de même avec le second vers. Il répète. Reprenez les deux premiers vers, il répète après vous. Procédez ainsi pour les deux vers suivants. Répétez alors les 4 vers que votre enfant répètera ensuite. Nous sommes toujours sur le principe de la mémorisation des éléments les uns après les autres et l'accumulation des éléments progressivement.

     

    Apprendre une leçon de sciences, ou d'histoire ou autre

     

    Là, c'est plus compliqué. Votre enfant doit commencer par lire la leçon. Il ferme le cahier et essaie de vous redire, là, comme ça, tout ce qu'il sait du sujet. (Ça suppose de votre part, que vous ayez lu la leçon aussi). Cette première étape vous permet de savoir ce qu'il n' pas du tout retenu et où sont les manques.

    Alors, vous lui faites repérer les différents titres des parties de la leçon. Pour chaque partie qu'il va relire, il doit retenir ce qui est important. C'est souvent souligné ou en couleur. Ça, il doit le retenir impérativement. Le reste n'est pas du superflu et n'est pas quelque chose « qu'il peut volontairement oublier ». Le reste servira à enrichir ses connaissances et à réfléchir par lui-même. (C'est l'objectif essentiel de l'apprentissage scolaire, à mon avis).

    Il peut noter ce qu'il retient sur des petites fiches bristol, qui pourront lui servir avant chaque contrôle. La bonne méthode de travail étant de relire ses leçons avant chaque cours, et non pas, une fois seulement, juste avant le contrôle. (et là, je parle en tant que maman de collégien, qui n'ont pas envie de faire ce boulot de relecture).

    Si cette méthode très linéaire, qui se fait partie par partie est trop « rébarbative » pour votre enfant, vous pouvez jouer la carte de la « carte ». je parle de la carte heuristique ou carte mentale. Là, c'est un raisonnement en « réseau ».

    Au centre de la feuille, le thème de la leçon, en périphérie, les différents éléments du thème. Dans chaque petit ensemble, les différentes informations, et surtout de la couleur pour coder et mettre en mémoire. (je ne suis pas une pro des cartes heuristiques ni sur leur conception car ce n'est pas mon mode de mémorisation mais ça marche très bien avec les enfants qui n'aiment pas apprendre). Je mets ici des liens vers des sites qui proposent des exemples de cartes ou des logiciels gratuits de conception de cartes. Il y en a plein d'autres. Il suffit de taper dans votre moteur de recherche, cartes heuristiques.

     

    https://cartesmentalesdys.wordpress.com/2012/08/16/des-cartes-mentales-en-francais-tous-niveaux/

     

    http://www.apedys.org/dyslexie/article.php?sid=1016

     

    https://leprofdhistoire.wordpress.com/page/3/

    Faire les devoirs Faire les devoirs 

    Apprendre une leçon de français ou de maths

     

     

    Pour ces matières, vos enfants ont réalisé beaucoup d'exercices en classe... et donc s'ils ont des difficultés, il faut refaire le même genre d'exercices (ou les mêmes si vous n'en avez pas d'autres sous la main). Relire la leçon avant, lui faire redire ce dont il se souvient, ça aide. Apprendre ses conjugaisons aussi d'ailleurs: Si vous souhaitez que votre enfant progresse en orthographe, y a pas de mystère, il doit en passer par l'apprentissage des conjugaisons et des règles de grammaire et l'entraînement. C'est comme pour le vélo, avant d'arriver à maîtriser, il faut s'entraîner et recommencer encore et encore. C'est pas forcément drôle, mais en faisant ça, il apprend aussi le goût de l'effort et la fierté de ne pas abandonner et de réaliser quelque chose. Pour ces matières aussi, les cartes heuristiques sont un outil très performant pour les élèves dyslexiques ou en grande difficulté scolaire.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique