• Je partage ici un lien vers un blog plus personnel mais dans lesquels certains articles proposent des pistes de réflexion pour l'école.

     http://lavoixdupapillon.net/2016/10/29/emotions-confiance-en-soi/

    Cet article parle de deux jeux que je prévois d'expérimenter à la rentrée dans ma classe de CP pour apprendre à reconnaître les émotions, pour les vivre en situation. Je prévois aussi un petit rituel de psychologie positive pour gagner en confiance en soi. Toutes les sources sont citées dans cet article sur le site "lavoixdupapillon.net"

     


    votre commentaire
  • Je suis une adepte des ateliers à tous les niveaux... Mais j'ai parfois du mal à les mettre en oeuvre. Soit parce qu'ils manquent de cohérence, soit parce que les temps prévus pour chaque atelier ne coïncident pas et du coup, certains élèves se retrouvent inoccupés alors que d'autres en ont encore pour un moment. Soit parce qu'ils manquent de cohérence, et puis surtout, je trouve que cette organisation est dévoreuse de temps... parce que si l'on prévoit 4 ateliers à faire tourner, il faut la semaine, plus une séance de synthèse collective pour chaque atelier (il me semble qu'on ne peut pas faire l'impasse sur l'institutionnalisation du savoir de la classe).

    Alors j'ai beaucoup repensé ma pratique des ateliers. Et à la rentrée de novembre, je pense que je fonctionnerai avec des ateliers ne nécessitant pas forcément une grosse institutionnalisation. Je pense qu'un seul atelier sera le "gros bloc" d'apprentissage et les autres seront des ateliers d'entraînement ou de réinvestissement.

    Petit exemple:

    Pour l'apprentissage de la lecture, je prévois 4 ateliers, que les enfants choisissent le matin (avec obligation de faire les 4 dans la semaine).

    Le premier (l'atelier "maître") consiste en la découverte du texte de lecture avec acquisition des nouveaux mots du lexique. Le second est un réinvestissement des mots précédemment acquis, à associer à leurs illustrations (ou alors des images de l'album à associer au texte correspondant, ou des mots à associer aux photos de notre sortie dans les vignes, etc). Le troisième est un atelier de tri d'étiquettes-mots: tous les mots appris depuis le début de l'année sont mélangés. il faut les trier selon un critère précis (leur appartenance à la même histoire ou pourquoi pas objet/ pas objet, etc). Le quatrième est un atelier de catégorisation n'ayant pas de lien avec le texte de lecture, mais travaillant les compétences de catégorisation (CATEGO de chez NATHAN).

    Je prévois aussi des ateliers de jeux mathématiques (en partage plus bas) qui ne nécessitent pas une institutionnalisation chaque semaine. On peut les faire sur 2 jours dans la semaine, sur toute la période.

    Concernant la production d'écrit, je partage ici une démarche que j'ai trouvée sur internet mais dont je n'ai pas la source (Si l'auteur vient à la trouver ici, qu'elle m'envoie un message pour me donner sa référence que je m'empresserai de noter ici). Elle est super intéressante dès le début de l'année. le seul bémol que je pose c'est que ce travail en demi-groupe est encore très long. pour l'avoir testé cette semaine, il ne laisse pas le loisir de s'occuper des élèves qui égalèrent à se mettre dans l'écrit. encore une fois, proposer un ou deux ateliers supplémentaires ici me semblent nécessaire. Lors de ma prochaine séance d'écrit, j'organiserai également un atelier de copie de mots de lecture, histoire de pouvoir alléger les groupes.

    Télécharger « ecrire_cp_vbeau.pdf »

    Je partage ici mes tableaux d'ateliers dans différents domaines pour donner quelques pistes: maths, lecture, écriture...

    Télécharger « ateliers-lecture-écriture-période1.odt »

    Télécharger « ateliers phono.odt »

    Télécharger « ateliers-num-calcul-période1.odt »

    Télécharger « écriture:production-écrit.odt »


    votre commentaire
  • Il faut bien le dire, c'est la question que je me pose chaque année, dans tous les niveaux de classes: Comment faire évoluer les séances pour garder la motivation (la mienne et celle des élèves).

    Après les vacances de printemps, il y a comme une étape de franchie. Je sens que les élèves sont prêts à passer à autre chose, qu'il faut les préparer pour l'année prochaine, mais sans tout bouleverser ni les perdre dans de nouvelles manières d travailler qui induiraient trop de difficultés.

    Cette année dans ma classe, il y'a des élèves qui savent lire depuis quelques mois déjà, et puis il y'a mes petits escargots qui ont encore besoin de temps pour que tout se mette en place.

    Voici, succinctement la démarche que je vais utiliser à la rentrée d'avril.

    Je travaille beaucoup en littérature (compréhension-interprétation) depuis le début de l'année. Mais ces séances étaient jusque là décrochées des textes pour l'apprentissage de la lecture et prenaient place l'après-midi. Désormais j'inverse, ou en fait je fusionne les deux (presque).

    Je commence par une lecture magistrale de l'album (un passage choisi) sur lequel nous travaillons les essentielles (qui, quand, où, quoi, comment), les états émotionnels des personnages, les intentions, etc (la compréhension quoi).

    Puis chaque groupe reçoit une fiche de lecture reprenant des résumés du passage, présentés différemment, afin de travailler des points de la langue: les pronoms, les singulier/pluriel/ les temps.

    Pour les moins avancés de mes élèves, c'est un travail qui est fait en accompagnement. je les guide, je reformule, j'insiste sur les différences.

    Les autres élèves sont en autonomie, doivent lire, puis souligner les différences, recopier des phrases.

    Une phase de synthèse collective arrive ensuite.

    L'après-midi, un travail écrit avec réponse à des questions, production de phrases est proposé.(classique) Il sera différencié aussi puisque les moins avancés auront encore des phrases à compléter, des phrases à remettre en ordre, alors que les autres auront plus une activité de réflexion et de recherche.

    Seuls les élèves maîtrisant vraiment le déchiffrage auront le texte entier de l'album à lire le soir. Les autres liront la fiche travaillée en classe.


    votre commentaire
  • Petite refonte de la page d'accueil... C'est plus sympa. merci eklablog.


    votre commentaire
  • Bonsoir à tous...

    Petite publicité pour un site ami, que je trouve plutôt bien fait et intéressant.

    Il en est à ses débuts, mais est très prometteur. il s'agit de edu.academy.

    Bonne visite


    votre commentaire
  • Hello aux visiteurs,

    Je suis nommée en cycle 3 depuis cette rentrée...

    Tout est nouveau pour moi. J'ai donc beaucoup de travail, d'autant que j'ai un double niveau.

    Alors, bientôt, des nouveautés sur ce blog...

    À bientôt


    votre commentaire
  • J'ai décidé de changer le nom du blog, pour qu'il sonne un peu plus "école", pour des raisons de visibilité sur le net. j'espère que les habitués s'y retrouveront.

     


    votre commentaire
  • Journal de "Blog de classe"Après avoir lu pendant les vacances, le dernier numéro des cahiers pédgogiques ("Apprendre avec le numérique"), je partage avec vous quelques mots de l'article sur la création d'u blog de classe (et vous en conseille la lecture si comme moi, vous êtes inbtéressés par une nouvelle approche du travail de lecture-production écrite). Dès que j'aurai mis le blog de ma classe en place, je mettrai le lien en ligne sur ce blog et vous ferai partager mes surprises, découvertes, déceptions, etc...

    (pris dans l’article des cahiers pédagogiques N°498) 

    Représenter la classe sans pour autant en imposer le cadre. Les élèves ont toute liberté pour y écrire, même de chez eux. Pas d’obligation de lieu, d’horaire, de contenu.

     Par l’intermédiaire du blog, ils deviennent des passeurs, des transmetteurs : ce sont ceux qui gèrent en fonction de leurs souhaits le débit et le contenu de ce qu’ils considèrent comme utile, lisible, audible, recevable.

    C’est l’image de notre collectif  (entreprise collective) et en même temps, chaque élément peut s’y exprimer.

     On ne publie pas n’importe quoi, n’importe comment : en amont, un travail personnel de lecture, de rédaction, de présentation, de choix et de sélection des travaux est mené par les enfants et les enseignants.

     C’est un outil pédagogique et formatif. C’est une pratique sociale, visant des apprentissages fondamentaux comme la lecture, la communication, la production d’écrit.

     Rédiger un article est un réel travail d’écriture, d’invention, de rédaction, de présentation, de publication. Un grand choix est donné à la forme, aux choix des couleurs, à la syntaxe, à l’orthographe. Quand on écrit pour un public, on fait bien plus attention à ces éléments que lorsqu’on écrit seulement pour la maîtresse.

     Publier sur un blog, c’est écrire pour une multitude de lecteurs potentiels. Ça change tout.

    Les lecteurs peuvent répondre au texte via les commentaires. On peut questionner, demander des précisions, etc.

     Les élèves sont invités à rédiger de petits textes en relation avec leurs centres d’intérêt et leurs lectures. (expo visitée, lieu de vacances, etc…)

     Plusieurs compétences sont sollicitées : auteurs ; ils rédigent. Acteurs, ils agissent ; rédacteurs, ils publient, commentateurs, ils réagissent ; administrateurs, ils apprennent à gérer le fonctionnement du blog.

    C’est tout cela et apprendre à lire, écrire, lire, écrire, …

    Et voilà le lien qui vous dirigera vers le site de notre classe: Actusce1

     


    votre commentaire
  • Beaucoup d'années passées en cycle 2, et surtout CP et CE1, je partage ici mes ressources. J'ai le souhait que chacun puisse apporter ses améliorations et ses idées à ce qui est proposé sur ce blog. Alors n'hésitez pas...

    Merci et Bonne visite! 

     http://sitinstit.net/ Bienvenue

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique